Modélisme Naval et Hélicoptères électriques
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vendée Globe Challenge 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vendée Globe Challenge 2008   Lun 3 Nov 2008 - 10:58

Bonjour à tous,
Et bien voilà, le départ du VDGC 2008 est pour le week-end prochain.



http://youtube.com/watch?v=CMQ5ycwl38c



http://youtube.com/watch?v=gdczR_IU1eY


Les spécialistes parlent de "cru" exceptionnel; 30 bateaux au départ dont 17 neufs. Parmi les skippers, 2 anciens vainqueurs, 8 vieux routards de la voile trans-océaniques et un paquets de jeunes talentueux qui ne partent pas que pour faire de la figuration !
Si vous vous interessez à la voile, je vous signale et vous conseille la lecture d'un dossier "spécial" Vendée Globe de 66 pages dans "Voiles et Voiliers" de novembre 2008.
Je vous indique aussi le site vouebbe officiel du Vendée Globe :

http://www.vendeeglobe.org/fr/

Bonne fin de journée à tous

PS: Je n'ai aucune "action" chez l'éditeur mais quand une revue est de grande qualité, pourquoi ne pas la conseiller ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendée Globe Challenge 2008   Dim 9 Nov 2008 - 17:58

L'actu du jour :
Bon départ pour cette sixième éditon du Vendée Globe ce dimanche à 13h02 : dans une brise de secteur Sud-Ouest modérée et sur une belle houle du large, Mike Golding prenait le meilleur au coup de canon, mais volait de quelques mètres l’alignement... Mais grâce à sa surface de voile plus importante, Alex Thomson partait très vite vers l’Ouest devant une foule compacte de bateaux accompagnateurs.
Les trente solitaires sont donc partis pour environ 80 à 100 jours de mer autour du monde ! Sous un ciel gris, couvert, parfois légèrement pluvieux, mais avec une petite éclaircie au moment du coup de canon, les monocoques pouvaient envoyer presque toute leur voilure car la brise ne dépassait pas les douze nœuds… Seul Michel Desjoyeaux se retrouvait en difficulté en raison d’un virement de bord imprévu juste avant le départ !

Ecover 3 se présentait le plus favorablement sur la ligne de départ, une ligne mouillée pour que les skippers s’élancent directement vers le large en bâbord amure, cap vers l’Ouest dans cette brise et cette mer contraire. Mais le Britannique préférait s’adjuger le meilleur départ en tribord amure : malheureusement, Ecover 3 mordait légèrement la ligne avant le coup de canon. Il revenait passer le ligne ! La majorité des monocoques avait pris un ris dans la grand voile et envoyé la trinquette à l’exception de trois Britanniques, Mike Golding, Dee Caffari, Alex Thomson et des Français Vincent Riou, Michel Desjoyeaux… avec certains sous trinquette et d’autres sous foc solent !

C’est donc dans la soirée que les conditions météorologiques vont se dégrader avec l’arrivée d’une dépression sur l’Irlande générant des vents de secteur Sud-Ouest de plus de 30 nœuds avec des rafales à plus de 45 nœuds au passage des fronts. Après quelques minutes, les monocoques s’alignaient avec Vincent Riou sous le vent, en compagnie de Jérémie Beyou, Jean-Pierre Dick, Dee Caffari, Sébastien Josse… tandis qu’Alex Thomson et Marc Guillemot se positionnaient plutôt au vent de la flotte.


Article du site officiel : www.vendeeglobe.org/fr/actualites

@+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendée Globe Challenge 2008   Dim 16 Nov 2008 - 20:01

La suite au 16 novembre :

En tête, le tiercé Peyron/Josse/Le Cam, s’est détaché de ses camarades et s’apprête à pénétrer ce soir dans les méandres de l’archipel du Cap Vert… Une nuit de haute stratégie dans les parages des îles volcaniques, où le groupe de chasse tentera peut-être le tout pour le tout pour revenir au contact.
Déjà une semaine de course. On l’avait promis, avec autant de bateaux au départ et un plateau aussi relevé, ce 6e Vendée Globe aurait tout d’une régate au long cours. Même Jean Le Cam qui trouvait le terme usurpé, lui préférant celui d’aventure, est dans le vif du sujet. Il fait partie des trois larrons ayant réussi à se faufiler la nuit dernière, échappant aux affres d’une dorsale qui perturbe l’alizé et qui sème le trouble sur le plan d’eau. Au passage, le navigateur du bateau rose s’est fait voler la deuxième place par le jeune Sébastien Josse (BT), très satisfait de sa position parmi les cadors. S’accrochant à l’insaisissable premier de cordée Loïck Peyron, Sébastien et Jean ont creusé l’écart avec un groupe de sept bateaux lancés à leurs trousses (47 milles séparent VM Matériaux de Paprec-Virbac 2). Plus rapides depuis samedi soir, ces trois-là naviguent actuellement en plein cercle vertueux. Les concurrents les plus au sud sont en effet les mieux servis en force de vent. Les moyennes de progression au pointage de 16h00 en témoignent : à de rares exceptions près, plus on descend dans le classement et plus les vitesses ont tendance à chuter.

Chacun son combat
Freiné cette nuit comme beaucoup d’autres, Jean Pierre Dick (Paprec-Virbac 2), un peu perplexe, ne jugeait pas sa situation rédhibitoire. Même constat de la part de Marc Guillemot (Safran), qui malgré ses 335 milles de retard sur la tête de course, souhaite désormais tourner la page et repartir à l’attaque. Arnaud Boissières (Akena Verandas), Dominique Wavre (Temenos II), Samantha Davies (Roxy) et plus loin Brian Thompson (Bahrain Team Pindar) sont désormais dans son viseur.
La flotte qui s’étire sur 1543 milles, s’est en effet scindée en une série de petits groupes homogènes au sein desquels les marins composent avec une météo et des enjeux différents. Même Michel Desjoyeaux (Foncia), un peu esseulé à l’ouest de Canaries, passe de nombreuses heures à la barre et se pique de réussir une stratégie idéale pour tenter de recoller le paquet. Chacun son combat ! Celui de Jean Baptiste Dejeanty recommence ce soir. Maisonneuve devait en effet reprendre la mer ce dimanche à 17h00.

Cap Vert : la fièvre du dimanche soir
Pour les hommes de tête, le prochain défi s’appelle l’archipel du Cap Vert. Au classement de 16h00, Gitana Eighty n’était plus qu’à 80 milles de ce chapelet d’îles volcaniques, bien parti pour s’engouffrer entre Sao Nicolau et Sal. Selon toute logique, BT et VM Matériaux devraient lui emboîter le pas. Derrière en revanche, il y a fort à parier qu’une partie du groupe de chasse (Dick, Riou, Le Cléac’h, Eliès, Jourdain, Beyou et Golding) opte pour une stratégie différente, histoire de changer le cours du classement. Cette nuit, il y aura de l’action entre les îles de la République du Cap-Vert !


Source : www.vendeeglobe.org
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendée Globe Challenge 2008   Sam 6 Déc 2008 - 21:45

Halucinant et jamais vu !!!

http://www.vendeeglobe.org/fr/mediatheque/videos/play/367/

Le tout à ~800 nautiques (~1500 km) des côtes !!!

@+


Dernière édition par Gérard Stereo le Sam 6 Déc 2008 - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendée Globe Challenge 2008   Sam 6 Déc 2008 - 21:50

Les 5 premiers se tiennent en moins de 50 miles, après ...........27 jours de course !!!
On attendais un "cru" exceptionnel..........on est servi !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendée Globe Challenge 2008   Jeu 11 Déc 2008 - 10:56

Triste nouvelle sur le Vendée Globe Challenge.

Loïc Peyron démâte dans le Grand Sud

C'était mon favori ! Un grand marin et une grand bonhome.
Se lancer dans un tel défi à 50 ans passés, je dit : chapeau bas Monsieur Peyron et rendez vous dans quatre ans.



"Gitana Eighty, le monocoque de Loïck Peyron, a démâté hier vers 14 heures Après 30 jours mer et une première partie de course en tête du Vendée Globe. Le voilier se trouvait à environ 180 milles dans le Sud des îles Crozet et 650 milles de l'archipel des Kerguelen. Le solitaire est indemne puisqu'il était à l'intérieur lors de l'avarie, et pense établir rapidement un gréement de fortune pour rallier un abri. « Il y avait 30 noeuds de vent et Gitana Eighty était sous un ris dans la grand voile et le Solent à l'avant. Je ne sais pas ce qui s'est passé : j'étais à l'intérieur et, clac, un grand bruit ! J'ai compris que c'était le mât. Je suis sorti et j'ai vu qu'il était cassé en plusieurs morceaux : il restait la bôme et les voiles étaient à l'eau. Il m'a fallu une bonne heure pour faire le ménage et surtout larguer le mât qui tossait sur la coque. Il y avait des morceaux de carbone partout. Mais il n'y a pas de problème sur la coque pour continuer à naviguer. Il était impossible de récupérer plus de matériel : j'ai dû couper le gréement. Il me reste donc juste la bôme, un foc de brise et un morceau de la grand voile. Je préfère me diriger vers le Nord pour rallier l'Australie ou faire le contact avec un bateau affrété spécialement. Je suis extrêmement désolé pour toute l'équipe, mes partenaires : je ne pense qu'à eux en ce moment. Tous ont fait un travail exceptionnel... Je me dépêche de monter un gréement de fortune avant la nuit », expliquait hier après-midi Loïc Peyron.

En tête, Jean-Pierre Dick a repris les commandes de la course dans l'après-midi, brièvement menée par Sébastien Josse... Les deux leaders se tenaient néanmoins dans un mouchoir de poche. Suivaient Roland Jourdain (Veolia Environnement) Mike Golding (Ecover 3) et Michel Desjoyeaux (Foncia). "


Sources : www.vendeeglobe.org & www.meretmarine.com

N'oublions pas que la voile à ce niveau là, c'est aussi un sport mécanique et comme dans tout sport mécanique parfois çà casse !!
Tous les skippers de tête ont pour l'instant sacremment "poussés" leurs montures.
La mésaventure de Loick Peyron a manifestement "calmé" la tête de course, qui depuis hier soir a ralenti la cadence !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vendée Globe Challenge 2008   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vendée Globe Challenge 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vendée Globe Challenge - Virtual Regatta
» Vendée Globe 2016
» Vendée Globe sur Virtual Regatta
» Vendée Globe virtuel
» Vendée-Globe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le rendez-vous des "marins" de Massy :: Le monde maritime-
Sauter vers: